Les Cirses (1ère partie)

L’école buissonnière

 

Copyright © 2007, Juventino, Tous droits réservés.

Accueil général

Biotopes

Mollusques

Insectes

Invertébrés divers

Flore

Vertébrés

Paysages et Constructions humaines

Plus de détails !

Infos Site

________________________________________________________________________________________________________________________

Les Cirses (1ère partie)

Vers la Famille des Astéracées (Asteraceae), ex Composées (Compositae)

 

Sommaire :

- Cirsium acaule ou acaulon (Cirse acaule ou Cirse sans tige)

- Cirsium arvense (Cirse des champs)

- Cirsium eriophorum (Cirse laineux ou Cirse aranéeux)

- Cirsium erisithales (Cirse érisithalès)

- Cirsium glabrum (Cirse glabre)

- Cirsium heterophyllum (Cirse à feuilles variables)

- Cirsium monspessulanum (Cirse de Montpellier)

- Cirsium montanum (Cirse des montagnes)

- Cirsium oleraceum (Cirse maraîcher ou Cirse faux-épinard)

- Cirsium palustre (Cirse des marais ou Bâton du Diable)

- Cirsium scabrum (Cirse scabre)

- Cirsium spinosissimum (Cirse épineux)

- Cirsium vulgare ou Cirsium subsp. vulgare (Cirse commun ou Cirse à feuilles lancéolées)

___________________________________________________________________________________________________________________

___________________________________________________________________________________________________________________

Cirse des champs

 

Cirsium arvense (Scopoli,  1772). Appelé Cirse des champs, Chardon des champs, Chardon des vignes,  Chardon hémorroïdal, Sarette, Herbe aux varices.

 

Cirsium arvense

Forêt du Cairos (Alpes-Maritimes), 1260 m. d’alt.; le 15 Juillet 2007.

Cirsium arvense

St Dalmas Valdeblore (Alpes-Maritimes), 1400 m. d’alt.; le 22 Juin 2007.

Cirsium arvense

Forêt du Cairos (Alpes-Maritimes), 1260 m. d’alt.; le 15 Juillet 2007.

Cirsium arvense

Forêt du Cairos (Alpes-Maritimes), 1260 m. d’alt.; le 15 Juillet 2007.

Cirsium arvense

Forêt du Cairos (Alpes-Maritimes), 1260 m. d’alt.; le 15 Juillet 2007.

Cirsium arvense

Forêt du Cairos (Alpes-Maritimes), 1260 m. d’alt.; le 15 Juillet 2007.

 

___________________________________________________________________________________________________________________

___________________________________________________________________________________________________________________

Cirse glutineux ou Cirsium érisithalès

 

Cirsium erisithales (Scopoli,  1772). Appelé Cirse érisithalès, Cirse érisithale, Cirse glutineux.

 

Cirsium erisithales

Vallon de la Maglia (Alpes-Maritimes), 950 m. d’alt.; le 6 Juillet 2007.

Cirsium erisithales

Vallon de la Maglia (Alpes-Maritimes), 950 m. d’alt.; le 6 Juillet 2007.

Cirsium erisithales

Vallon de la Maglia (Alpes-Maritimes), 950 m. d’alt.; le 6 Juillet 2007.

Cirsium erisithales

Vallon de la Maglia (Alpes-Maritimes), 950 m. d’alt.; le 6 Juillet 2007.

 

___________________________________________________________________________________________________________________

___________________________________________________________________________________________________________________

Cirse de Montpellier

 

Cirsium monspessulanum (Linné, puis Hill, 1768). Appelé Cirse de Montpellier.

 

Cirsium monspessulanum

Léouvé (Alpes-Maritimes), 860 m. d’alt.; le 10 Juillet 2006.

Cirsium monspessulanum

Léouvé (Alpes-Maritimes), 860 m. d’alt.; le 10 Juillet 2006.

Cirsium monspessulanum

Léouvé (Alpes-Maritimes), 860 m. d’alt.; le 10 Juillet 2006.

 

Vivace herbacée de 30 à 150 cm.

Chardon vert clair.

Tige dressée, en partie ailée.

Peu épineux.

Feuilles alternes sessiles, les inférieures seules nettement décurrentes;

Feuilles entières à limbe oblong lancéolé ou un peu sinué bordées de longs cils raides et  jaunâtres de 2 cm ou de dents très étroites;

Glabres sur les deux faces et à l'aspect brillant.

Floraison de juin à août.

Inflorescence : racème comportant de 3 à 6 capitules longs de 3 à 4 cm et d’un diamètre de 10 à 22 mm.

Involucre de 8 à 15 mm de large, subglobuleux à bractées lancéolées dressées, tachées de noir à l’apex et terminées par une courte épine.

Fleurs toutes tubuleuses à corolle pourpre.

Fruit : akène lisse surmonté d’un pappus caduc à poils plumeux.

 

Habitat :

 

Pousse au bord des ruisseaux, dés qu'il y a une petite résurgence d'eau.

De 0 à 1900 m.

Près du littoral mais nous l’avons vu aussi jusqu'à 2090 m d'altitude au Col des Champs (Alpes-Maritimes/Alpes de Haute-Provence).

 

Distribution géographique :

 

Assez commun.

Alpes Maritimes, Pyrénées Orientales, Savoie, Isère, Drôme, Ardèche, Aveyron, Tarn.

Ligurie (Italie).

Méditerranée occidentale.

 

Avons rencontré sur cette plante Rhopalus maculatus.

 

___________________________________________________________________________________________________________________

___________________________________________________________________________________________________________________

Vers la 2ème partie des Cirses ...

___________________________________________________________________________________________________________________

___________________________________________________________________________________________________________________

 

 

 

Vers la Famille des Astéracées (Asteraceae), ex Composées (Compositae)

analyse de traffic