Les Consoudes (genre Symphytum) (1ère partie)

L’école buissonnière

 

Copyright © 2007, Juventino, Tous droits réservés.

Accueil général

Biotopes

Mollusques

Insectes

Invertébrés divers

Flore

Vertébrés

Paysages et Constructions humaines

Plus de détails !

Infos Site

________________________________________________________________________________________________________________________

Les Consoudes (genre Symphytum) (1ère partie)

Vers la Famille des Boraginacées (Boraginaceae)

 

Sommaire :

- Le Genre Symphytum

- Symphytum officinale  (Grande consoude ou Consoude officinale)

- Symphytum tuberosum (Consoude tubéreuse)

- Symphytum x uplandicum (Consoude russe)

___________________________________________________________________________________________________________________

___________________________________________________________________________________________________________________

Le Genre Symphytum

 

Le Genre réunit de 30 à 35 espèces de vivaces velues.

Originaires de sites humides et ombragés d’Europe.

Leur croissance très rapide peut les rendre envahissantes.

Feuilles alternes se pressant à la base des tiges.

Fleurs campanulées roses, bleues, blanches ou jaune pâle, à 5 lobes triangulaires, portées en cymes scorpioïdes.

___________________________________________________________________________________________________________________

___________________________________________________________________________________________________________________

Consoude tubéreuse

 

Symphytum tuberosum (Linné, 1753). Appelée Consoude tubéreuse, Consoude à tubercules.

Famille des Boraginacées (Boraginaceae).

 

Plante vivace basse à moyenne (de 10 à 60 cm de hauteur).

 

       Ci-dessous, une plante trouvée sous couvert forestier au bord d’un petit cours d’eau (ripisylve) dans le Massif du Tanneron :

Symphytum tuberosum

St Cassien des Bois - le Biançon (Var), 76 m. d’alt., le 9 Avril 2006.

 

Possède un rhizome tubéreux (renflé par endroits en tubercules) rampant.

 

Les tiges sont dressées à ascendantes et couvertes de poils crochus.

Contrairement à la Consoude officinale, les tiges ne sont pas ailées.

 

Feuilles ovales elliptiques à lancéolées, les inférieures pétiolées.

 

Fleurs jaune pâle de 8 à 11 mm, tubulées, à lobes réfléchis et à anthéres peu saillantes.

 

Floraison de mai à juillet.

 

       Toujours dans le Massif du Tanneron, nous avons rencontré la plante suivante dans une petite dépression  qui gardait pas mal d'humidité et au sol riche, fraîchement fouillé par une troupe de sangliers très abondants dans ce massif et dont les traces étaient encore visibles sur le sol.

       Peut être étaient ils à la recherche des racines pour se nourrir ?

Symphytum tuberosum

Lac de St Cassien (Var), 156 m. d’alt., le 9 Avril 2006.

Symphytum tuberosum

Lac de St Cassien (Var), 156 m. d’alt., le 9 Avril 2006.

 

       Autre rencontre dans un bois de hêtres, sombre et très humide en Ligurie :

Symphytum tuberosum

Vignai - Fascia d’Ubaga (Imperia, Liguria, Italia), 950 m. d’alt., le 30 Avril 2006.

 

       Ci-dessous, d’autres Consoudes tubéreuses vues dans les Alpes ligures, les Préalpes de Castellane et le bassin de la Roya :

Symphytum tuberosum

Gouta (Imperia, Liguria, Italia), 808 m. d’alt., le 5 Mai 2011.

Symphytum tuberosum

Annot, Colle Basse (Alpes-de-Haute-Provence), 1471 m. d’alt., le 23 Mai 2009.

Symphytum tuberosum

Annot, Colle Basse (Alpes-de-Haute-Provence), 1471 m. d’alt., le 23 Mai 2009.

Symphytum tuberosum

Vers le Col de Vescavo (Alpes-Maritimes), 300 m. d’alt., le 19 Avril 2008.

Symphytum tuberosum

Vers le Col de Vescavo (Alpes-Maritimes), 300 m. d’alt., le 19 Avril 2008.

 

Habitat :

 

Lieux humides et frais, forêts, bois, ripisylves (forêts des bords de rivière), prairies.

Elle aime pousser en bordure des jardins où le sol est souvent remué.

 

Distribution géographique :

 

C’est une plante du sud-est de l’Europe qu’on trouve de la Turquie à la France, notamment en Sardaigne, dans les Balkans mais absente en Crète.

 

En France, pousse dans les Alpes-Maritimes et la Corse seulement. A Nice, on peut la trouver sur la colline du Château qui domine le port ainsi qu’au jardin botanique sur un versant dominant la vallée du Var où elle pousse spontanément.

 

On la trouve aussi en Grande Bretagne et en Allemagne (Baden-Württemberg).

 

___________________________________________________________________________________________________________________

___________________________________________________________________________________________________________________

Vers la 2ème partie des Consoudes...

___________________________________________________________________________________________________________________

___________________________________________________________________________________________________________________

 

 

 

Vers la Famille des Boraginacées (Boraginaceae)

analyse de traffic