L’école buissonnière

 

Copyright © 2007, Juventino, Tous droits réservés.

Accueil général

Biotopes

Mollusques

Insectes

Invertébrés divers

Flore

Vertébrés

Paysages et Constructions humaines

Plus de détails !

Infos Site

________________________________________________________________________________________________________________________

Les Balsamines (1ère partie)

Vers la Famille des Balsaminacées (Balsaminaceae)

 

Sommaire :

- Impatiens balfourii (Balsamine de Balfour)

- Impatiens balsamina (Balsamine des jardins)

- Impatiens glandulifera.(Balsamine géante)

- Impatiens noli-tangere (Balsamine des bois ou Impatiente ne-me-touchez-pas)

- Impatiens parviflora (Balsamine à petites fleurs)

- Impatiens scabrida

- Impatiens walleriana

 

Un lien vers une merveille asiatique : la Fleur-oiseau, Impatiens psittacina : http://www.sitt.fr/pps/FleurOiseau.pdf

___________________________________________________________________________________________________________________

___________________________________________________________________________________________________________________

La famille des Balsaminacées - Le genre Impatiens

 

Regroupe plus de 1000 espèces des zones tempérées et tropicales du globe, essentiellement en Afrique, Inde, Asie.

Annuelles, glabres à tiges charnues, mais aussi vivaces, persistantes et sous arbrisseaux.

Feuilles ovales, pétiolées, un peu dentées.

Fleurs en panicules, à larges lèvres, petit capuchon et éperon souvent recourbé.

Fruit cylindrique qui éclate à maturité.

De nombreuses races hybrides vivaces sous climat doux sont habituellement cultivées en annuelles en climat froid.

Prospèrent au soleil ou à mi-ombre, de nombreuses espèces se plaisent sous les arbres, sol frais et bien drainé, protégé du vent.

Pincer les tiges pour une bonne floribondité et un port compact.

Semis et bouturage de tiges au printemps et en été.

 

L'Impatiens Impatiens walleriana, africaine, est très cultivée comme plante à massif ou en pot, offrant toute une palette de teintes du rose au rouge, orangé, mauve et blanc.

 

Etymologie :

 

Impatiens: irritable, aux réactions vives, qui ne supporte pas car au moindre contact, les capsules projettent les graines au loin.

Ces plantes ne supportent pas la sécheresse et sont donc "impatientes" de recevoir de l'eau.

Balsamine du Grec balsamon, baume, car elles sont succulentes (gorgées d'eau).

 

Biologie :

 

Très présentes en Asie et en Afrique, les Balsamines dont diverses espèces ont été introduites se sont échappées des jardins et naturalisées avec succès au point de devenir « envahissantes » en certains endroits.

Des différentes espèces présentées ci-dessous, seule noli- tangere est indigène.

 

___________________________________________________________________________________________________________________

___________________________________________________________________________________________________________________

Balsamine de Balfour

 

Impatiens balfourii (Hook, 1903). Appelée Balsamine de Balfour, Balsamine des jardins, Impatiente des jardins.

Famille des Balsaminacées (Balsaminaceae).

 

Impatiens balfourii

La Barbaira de R. Nervina (Imperia, Italia), 95 m. d'alt., le 26 Août 2006.

Impatiens balfourii

La Barbaira de R. Nervina (Imperia, Italia), 95 m. d'alt., le 26 Août 2006.

Impatiens balfourii

La Barbaira de R. Nervina (Imperia, Italia), 95 m. d'alt., le 26 Août 2006.

 

Annuelle non rustique, de 60 à 90 cm de hauteur pour un étalement de 30 cm.

Glabre, moyenne à grande, généralement ramifiée.

Feuilles alternes, ovales, pointues, dentées, les supérieures plus développées que les inférieures, toutes pétiolées.

Fleur pourpre rosé à casque blanc, de 25 à  40 mm, par 3 à 8 en racèmes juste au dessus du feuillage, éperon fin, droit ou courbe.

 

Floraison d'avril à octobre.

 

Capsule étroite explosant brutalement à maturité pour libérer les graines.

Se ressème spontanément dans toute région à climat doux.

 

Habitat :

 

Lieux humides à mi-ombre et jardins.

 

Distribution géographique :

 

Originaire de l'Himalaya.

Naturalisée dans le Sud de la France et peut être ailleurs dans le Sud de l'Europe.

 

___________________________________________________________________________________________________________________ ___________________________________________________________________________________________________________________

Balsamine géante

 

Impatiens glandulifera ou Impatiens roylei (Royle, 1835). Appelée Balsamine géante, Balsamine de l’Himalaya, Impatiente géante, Balsamine rouge.

Famille des Balsaminacées (Balsaminaceae).

 

Impatiens glandulifera

Attenkichen (Bavière, Allemagne), 450 m. d'alt., le 13 Août 2005.

Impatiens glandulifera

Attenkichen (Bavière, Allemagne), 450 m. d'alt., le 13 Août 2005.

Impatiens glandulifera

Duggendorf (Bavière, Allemagne), 400 m. d'alt, le 13 Août 2005.

Impatiens glandulifera

Duggendorf (Bavière, Allemagne), 400 m. d'alt, le 13 Août 2005.

Impatiens glandulifera

Schramberg (Baden-Württemberg, Allemagne), 400 m. d'alt., le 18 Août 2005.

 

La voici avec un coloris blanc :

Impatiens glandulifera

Ceyzérieu - Aignoz (Ain), 283 m. d'alt., le 18 Août 2009.

Impatiens glandulifera

Ceyzérieu - Aignoz (Ain), 283 m. d'alt., le 18 Août 2009.

Impatiens glandulifera

Jardin botanique de Fribourg (Fribourg, Suisse), 640 m. d'alt., le 14 Août 2009.

 

Annuelle rustique de 50 cm minimum (rare) plus souvent 100 à 200 cm.

 

Glabre, robuste et assez charnue.

 

Tiges rougeâtres, translucides et charnues.

 

Feuilles opposées ou disposées en verticilles de 3 à 5.

Lancéolées à elliptiques avec à la base du pétiole des stipules réduits à des glandes.

Ces glandes sont longuement pédicillées (1 à 3 mm).

Finement dentées et pointues, les dents sont rouges.

Fleurs disposées en grappe à longs pédoncules, présence de bractées.

Fleurs roses, rouges, pourpre, mauve ou blanches de 25 à 45 mm de long  à odeur désagréable.

Gorge souvent ponctuée, à calice à 3 sépales pétaloïdes, l'inférieur en forme de poche terminé par un court éperon incurvé.

Corolle à 5 pétales, le supérieur en casque, les autres unies 2 à 2 et formant une lèvre inférieure.

 

Floraison de mai ou juillet à octobre ou novembre selon la localisation.

 

Fruit : capsule fusiforme, à valves élastiques projetant les graines.

 

Biologie :

 

Plante originaire de l'Himalaya cultivée comme plante ornementale et qui s'est propagée dans la nature à partir du milieu du XXème siècle.

Pousse souvent en massif.

Localement évince les autres espèces (indigènes ou spontanées) surtout au bord de l'eau.

En quelques mois, ses tiges peuvent atteindre 5 cm de diamètre.

Ses graines sont catapultées jusqu'à plus de 6 m.

 

Habitat :

 

Zones humides, berges et graviers des rivières, fossés, digues, friches et cultures, lisières des bois.

 

Distribution géographique :

 

Originaire de l'Himalaya.

Naturalisée dans le Nord de l'Europe jusqu'au centre de la Scandinavie.

Belgique, Pays Bas, Allemagne, Autriche, Grande Bretagne et aussi Nord de l’Amérique du Nord.

En France très présente région du Nord, Alsace.

Apparue assez récemment dans les Alpes de Haute Provence (04) et dans notre région, Alpes Maritimes (06) dans la vallée de la Vésubie au confluent de la Gordolasque.

 

___________________________________________________________________________________________________________________

___________________________________________________________________________________________________________________

Balsamine des bois

 

Impatiens noli-tangere (Linné, 1753). Appelée Balsamine des bois, Impatiente des bois, Impatiente ne-me-touchez-pas, Herbe de Sainte-Catherine.

Famille des Balsaminacées (Balsaminaceae).

 

Impatiens noli-tangere

Fourneau-Saint-Michel (Ardennes, Belgique), 320 m. d'alt., le 12 Août 2010.

Impatiens noli-tangere

Erpfendorf - Rössen (Tyrol, Autriche), 625 m. d'alt., le 9 Août 2006.

Impatiens noli-tangere

Erpfendorf - Rössen (Tyrol, Autriche), 625 m. d'alt., le 9 Août 2006.

Impatiens noli-tangere

Rinegg - Kreutzberg (Graz, Autriche), 700 m. d'alt., le 16 Août 2006.

 

Annuelle moyenne à grande, de 20 à 80 cm de hauteur, jusqu’à 1,20 m pour un étalement de 1 m.

 

Feuilles alternes, à bord grossièrement denté.

 

Fleurs jaune vif  parfois ponctuées de brun rouge, protégées de la pluie par une feuille bractéale, groupées par 3 ou 4.

Sépale inférieur très grand, en forme d'éperon incurvé.

 

Floraison de juillet à septembre.

 

Biologie :

 

Noms scientifiques et français ont la même signification : noli tangere , ne me touchez pas et impatiens, qui ne supporte pas.

En effet ses fruits (capsules allongées) s'ouvrent au moindre contact que ce soit avec d'autres plantes sous l'effet du vent ou si un animal ou l'homme la frôlent.

Les fruits s'enroulent et projettent les graines à distance, parfois à plus de 3 m.

Un contact largement profitable pour sa diffusion!

 

Cette plante d'ombre a des tiges fragiles et translucides laissant apparaître les vaisseaux conducteurs de la sève.

Si on trempe la base d'une tige coupée dans de l'encre rouge, on la verra remonter jusqu'aux feuilles.

 

Usages :

 

Les feuilles ont un effet antiseptique sur les plaies et les maladies de peau.

 

Habitat:

 

Bois humides de feuillus, lieux ombragés, bords des chemins.

 

Distribution géographique:

 

Originaire d’Europe et d’Asie.

Centre et Est de la France, Pyrénées; rare ou absente ailleurs.

 

___________________________________________________________________________________________________________________

___________________________________________________________________________________________________________________

Vers la 2ème partie des Balsamines ...

___________________________________________________________________________________________________________________

___________________________________________________________________________________________________________________

 

 

 

Vers la Famille des Balsaminacées (Balsaminaceae)

analyse de traffic